La dépression nerveuse – N°309

700,00

1 en stock

Catégorie :

Description

La dépression nerveuse — N° 309

Toujours difficile de regarde cette toile sans qu’elle me touche, elle évoque la dépression nerveuse cette maladie qui touche tellement de personnes sur cette planète

  • Dimension : 73 cm de longueur par 50 cm de hauteur
  • Matériaux : Peinture à l’huile sur Toile de lin
  • Type de peinture : Pinceaux et couteaux à peindre
  • Style : Style abstrait

La dépression nerveuse : Qu’est-ce que cela signifie réellement ?

Le terme de la dépression nerveuse est parfois utilisé par les gens pour décrire une situation stressante dans laquelle ils restent temporairement incapables de fonctionner normalement dans la vie de tous les jours. On considère généralement qu’elle survient lorsque les exigences de la vie deviennent physiquement et émotionnellement écrasantes. Le terme était fréquemment utilisé dans le passé pour couvrir une variété de troubles mentaux, mais il n’est plus utilisé aujourd’hui par les professionnels de la santé mentale.

La dépression nerveuse n’est pas un terme médical et ne désigne pas une maladie mentale spécifique. Mais cela ne signifie pas qu’il s’agisse d’une réaction normale ou saine au stress. Ce que certaines personnes appellent une déprime nerveuse êst capable d’indiquer un problème de santé mentale sous-jacent qui nécessite une attention particulière, comme le mal-être ou l’anxiété.

Les signes d’un mal-être nerveuse varient d’une personne à l’autre et dépendent de la cause sous-jacente. La définition exacte de la dépression nerveuse varie également d’une culture à l’autre. En général, on entend par là qu’une personne n’est plus capable de fonctionner normalement. Par exemple, il ou elle peut rester sombre pendant des jours ou plus, éviter les engagements sociaux et manquer les rendez-vous.
Avoir des difficultés à suivre des habitudes saines en matière d’alimentation, de sommeil et d’hygiène.
Un certain nombre d’autres comportements inhabituels ou dysfonctionnels restent considérés comme des signes et symptômes d’une déprime.

Si vous avez l’impression de souffrir d’une dépression nerveuse, demandez de l’aide. Si vous avez un prestataire de soins primaires, parlez-lui de vos signes et symptômes ou demandez l’aide d’un professionnel de la santé mentale.

Douleur et dépression nerveuse : Y a-t-il un lien ?

Existe-t-il un lien entre la douleur et la dépression ou peut-elle provoquer des douleurs physiques ?

La souffrance et la dépression sont étroitement liées. La déprime peut provoquer la douleur – et la douleur provoquent la déprime. Parfois, cette douleur créée un cercle vicieux dans lequel la douleur aggrave les symptômes de la dépression, puis ce qui en résulte aggrave les sentiments de tourment.

Chez de nombreuses personnes, la dépression provoque des symptômes physiques inexpliqués tels que des douleurs dorsales ou des maux de tête.

Ce type de douleur représente le premier ou le seul signe de dépression.

La douleur et les problèmes qu’elle provoque vous épuise au fil du temps et affecter votre humeur. La douleur chronique entraîne un certain nombre de problèmes qui mene à la déprime, comme des troubles du sommeil et du stress.

La douleur invalidante entraîne une faible estime de soi en raison de problèmes professionnels ou financiers ou de l’impossibilité de participer à des activités sociales et à des loisirs.

La dépression ne survient pas seulement en cas de douleur résultant d’une blessure.

Elle survient également chez les personnes dont la douleur est liée à un problème de santé tel que le diabète, le cancer ou une maladie cardiaque.

Pour maîtriser les symptômes de cette maladie, vous devrez probablement suivre un traitement distinct pour chaque affection. Cependant, certains traitements aide les deux :

  • Les antidépresseurs soulage à la fois la douleur et la dépression en raison du partage de messagers chimiques dans le cerveau.
  • La thérapie par la parole, également appelée conseil psychologique (psychothérapie), se révéler efficace pour traiter les deux affections.
  • Les techniques de réduction du stress, l’activité physique, l’exercice, la méditation, la tenue d’un journal, l’apprentissage de techniques d’adaptation et d’autres stratégies restent également être utiles.

Les programmes de réadaptation de la douleur,

Tels que les centres spécialisés, qui proposent généralement une approche collective du traitement, incluant des aspects médicaux et psychiatriques.
Le traitement de la douleur et de la dépression concomitantes se montre plus efficace lorsqu’il fait appel à une combinaison de traitements.

Si vous souffrez de douleur et de dépression, demandez de l’aide avant que vos symptômes ne s’aggravent. Vous ne devriez pas être malheureux. Un traitement adéquat vous aide à profiter à nouveau de la vie.

Visitez la collection

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La dépression nerveuse – N°309”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.