Port La Nouvelle – Post apocalyptique – N°301

700,00

1 en stock

Catégorie :

Description

Port La Nouvelle – Post apocalyptique N° 301

De temps en temps, j’ai une vision apocalyptique de la vie que je représente dans la toile « Post Apocalyptique » pour une vision de coucher de soleil mer. Une vision psychologique où tout est flou dans mon esprit.

  • Dimension : 73 cm de longueur par 50 cm de hauteur
  • Matériaux : Peinture à l’huile sur toile coton
  • Type de peinture : Pinceaux et couteaux à peindre
  • Style impressionniste

 

Port La Nouvelle

Port la nouvelle est une ville côtière et une station balnéaire du sud de la France, dans le département de l’Aude en Languedoc-Roussillon, au sud de Narbonne.

Port-la-Nouvelle présente deux aspects : d’une part, une plage de dix kilomètres de long donnant sur la Méditerranée qui attire des milliers de touristes chaque année et, d’autre part, l’un des plus grands ports industriels de France.

Plage et port de Port-la-Nouvelle
La plage de Port-la-Nouvelle est sablonneuse, en pente douce, surveillée et propose de nombreuses activités pour amuser la famille. La plage a également reçu le « drapeau bleu » pour sa propreté et ses installations. Derrière la plage de Port-la-Nouvelle se trouvent de nombreux cafés, hôtels et restaurants.

Il y a également trois zones portuaires : la première est l’un des plus grands ports industriels de France (sans intérêt pour les visiteurs), la deuxième est le port de pêche animé, et la troisième est dédiée aux bateaux de plaisance. Le meilleur moment pour visiter le port de pêche est entre 8h30 et 9h30 chaque matin, lorsque le marché aux poissons du port entre en action.

En dehors de la plage, vous pouvez emprunter l’un des sentiers balisés le long du Canal de la Robine, dans la région protégée de l’Ile de Sainte-Lucie, pour apprécier l’environnement naturel autour de Port-la-Nouvelle – la région est une vaste zone de cours d’eau, de bois et un bel endroit pour se détendre et profiter de la campagne.

Post Apocalyptique

La fiction apocalyptique et post apocalyptique est un sous-genre de la science-fiction, de la dystopie ou de l’horreur dans lequel la civilisation de la Terre (ou d’une autre planète) s’effondre ou s’est effondrée. L’événement apocalyptique peut être climatique, comme un changement climatique incontrôlé ; astronomique, comme un impact ; destructeur, comme un holocauste nucléaire ou l’épuisement des ressources ; médical, comme une pandémie, qu’elle soit naturelle ou causée par l’homme ; la fin des temps, comme le jugement dernier, la seconde venue ou le Ragnarök ; ou plus imaginatif, comme une apocalypse de zombies, une révolte cybernétique, une singularité technologique, une dysgénésie ou une invasion extraterrestre.

L’histoire peut impliquer des tentatives pour empêcher un événement apocalyptique, traiter de l’impact et des conséquences de l’événement lui-même, ou elle peut être post-apocalyptique, se déroulant après l’événement.

L’époque peut se situer directement après la catastrophe, en se concentrant sur la psychologie des survivants, sur la manière de maintenir la race humaine en vie et unie, ou considérablement plus tard, en incluant souvent que l’existence de la civilisation pré-catastrophe a été mythifiée. Les histoires post-apocalyptiques se déroulent souvent dans un monde futur non technologique ou dans un monde où seuls des éléments épars de la société et de la technologie subsistent.

Diverses sociétés anciennes, dont les sociétés babylonienne et judaïque, ont produit une littérature et une mythologie apocalyptiques traitant de la fin du monde et de la société humaine, comme l’épopée de Gilgamesh, écrite vers 2000-1500 av.

Des romans apocalyptiques modernes reconnaissables existent depuis au moins le premier tiers du 19e siècle, avec la publication de The Last Man (1826) de Mary Shelley[1], mais cette forme de littérature a gagné en popularité après la Seconde Guerre mondiale, lorsque la possibilité d’un anéantissement mondial par les armes nucléaires est entrée dans la conscience du public.

Visitez la collection

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Port La Nouvelle – Post apocalyptique – N°301”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *